Composer avec l’invalidation de son genre par son entourage

Cette boîte à outils explore ce que l’invalidation de genre signifie et comment s’auto-soutenir face à l’invalidation.

COVID-19 Mental Health Digital Hub

━━━━━━━━━━

Cette ressource est rendue possible grâce au soutien financier de la Croix-Rouge canadienne et de l’Agence de la santé publique du Canada.

L'introduction

Comme plusieurs jeunes adultes, le confinement de la covid m’a poussé·e à retourner au foyer familial. C’était la première fois que je vivais avec ma famille depuis avoir affirmé mon identité en tant que personne queer et trans. Vivre de façon indépendante dans une grande ville m’a permis d’explorer mon identité et de bâtir ma communauté. J’ai trouvé des espaces où mon identité queer était non seulement validée, mais aussi célébrée. Déménager dans mon foyer familial pour m’isoler avec ma famille m’a fait perdre l’accès à ces espaces. C’était un peu comme retourner dans le passé, un peu comme me retrouver à nouveau dans le placard.

 J’ai la chance de pouvoir affirmer mon identité à ma famille. J’ai présenté mes parents à des partenaires et porté un costume et une cravate au mariage de mon cousin. Ma famille sait que je suis queer et trans, mais leur incompréhension est palpable.  Ça fait trois ans que j’ai dit à mes parents que j’étais non binaire et que je leur ai demandé d’utiliser le pronom « iel » en se référant à moi. 

An illustration of a person looking in the mirror unhappy

Iels me mégenrent pourtant constamment. Bien qu’iels fassent un effort pour ajuster leurs mots lorsque je leur rappelle de le faire, je sais que ça ne tiendra pas tant qu’iels n’acceptent pas aussi de changer leur façon de penser. Je ressens qu’iels me conceptualisent toujours comme étant la personne hétérosexuelle cisgenre qu’iels pensaient que j’étais. Retourner vivre avec elleux, ça a un peu été comme habiter avec le fantôme de la personne qu’iels s’imaginaient que je deviendrais. 

Pour les personnes qui sont aux prises avec le sentiment de ne pas être vues ou validées à la maison, j’ai compilé quelques astuces et ressources basées sur mon expérience. 

L’invalidation de son identité, qu’est-ce que ça veut dire ?

L’invalidation renvoie au rejet, à la désapprobation ou au dénigrement de l’expérience émotionnelle ou cognitive d’une personne. Pour les jeunes personnes queers et trans, cela peut inclure les personnes qui refusent d’employer leur nom choisi, le refus de reconnaître la validité d’une relation homosexuelle, ou la remise en question de la certitude quant à l’identité. Ça peut être très difficile de composer avec une réalité où l’on vit dans une maison avec des personnes qui invalident notre identité queer ou trans. Pour de nombreuses personnes, ce n’est pas possible ou sécuritaire de prendre parole et de défendre son identité. Même quand c’est sécuritaire de le faire, corriger les pronoms et intervenir après des blagues homophobes peut rapidement devenir épuisant. Tous ces petits moments d’invalidation peuvent s’accumuler et se transformer en pression suffocante et accablante. Lorsque cette pression provient de notre famille ou des personnes avec qui l’on habite, ça peut être difficile de s’en sortir. Donc comment pouvons-nous prendre soin de nous-mêmes ? Quand j’ai passé les confinements de la covid avec ma famille, j’ai compilé une boîte à outils pour prendre soin de moi face à l’invalidation.

Voici mes 5 astuces préférées :

An illustration of 4 friends standing together symbolize building community

Se bâtir une communauté

Trouve des personnes qui te valideront, toi et ton identité. Fais des recherches pour trouver des espaces et des organismes queers près de chez toi. Si tu ne peux pas accéder à ces espaces en personne, tu peux trouver une communauté de soutien en ligne en t’inscrivant à des groupes de soutien virtuel, en clavardant avec des adeptes de tes séries télé préférées, ou en t’inscrivant à un cercle de lecture en ligne. Tu peux lire comment la communauté en ligne a changé l’univers d’Amy Miller — « Coming out » : Ma communauté était là 

An illustration of open books representing queer media

Immerge-toi dans du contenu queer

Plonge dans des histoires queers, trouve des personnages dans lesquels tu te reconnais, et écoute de la musique qui parle à ton âme (pour moi, c’est Sad Femme Club de Kimmortal). Lis les histoires d’autres personnes queers qui se trouvent et s’acceptent, comme « Laisser mon cœur queer me guider vers mon chemin » - Pree

An illustration of a person in a wheelchair in front of a canvas painting


Crée de l’art

Exprime tes sentiments et ton identité par l’entremise de processus créatifs. Tu peux écrire une ode à la joie queer, dessiner un autoportrait de qui tu es à l’intérieur, ou écrire une chanson au sujet de ton tout premier crush.

An illustration of a person looking through clothes on a clothing rack

Explore la mode

Enfile des vêtements qui te font sentir bien, même si c’est seulement dans la sécurité de ta chambre. Que ce soit ton coton ouaté le plus confortable ou ton fard à paupières le plus étincelant, les détails peuvent t’aider à te sentir plus confortable dans ta peau. Si tu ne te sens pas en sécurité de t’exprimer dans ton espace physique, tu peux te dessiner en train de porter ta tenue de rêve ou faire un collage numérique de ta future garde-robe. La fabrication de l'expression de genre : Mia Yaguchi-Chow

An illustration of a person iwth long hair speaking to a person with short hair with black speech bubbles above their head


Parles-en

Partage tes expériences et comment tu te sens. Que ce soit à un·e ami·e de confiance ou à un journal, exprimer ce qui t’habite peut apporter beaucoup de soulagement.

Quand prendre soin de toi et demander le soutien de tes ami·e·s ne suffit pas, va chercher de l’aide. Si tu es en situation de crise, tu peux trouver des lignes d’écoute et des ressources ici — https://itgetsbettercanada.org/get-help/

Prendre soin de moi de ces façons m’a permis·e de me sentir plus ancré·e dans moi-même et mon identité. Ça m’a aidé·e à composer avec les moments d’invalidation et à célébrer les moments où je me sens vu·e, comme lorsque ma grand-mère m’a dit qu’elle était fière de moi parce que j’étais moi-même. Quand je me sens ancré·e dans moi-même, j’arrive à sourire plutôt qu’à être agacé·e lorsque j’entends mes parents se corriger entre elleux avec mes pronoms. Je sens que le lieu où je vis devient peu à peu un espace plus doux et plus validant alors que je me nourris et que j’investis dans ma joie queer. J’espère que tu peux aussi trouver un refuge à l’intérieur de toi-même et avec ta communauté.

Des ressources additionnelles :

It Gets Better Canada – Get Help Page 

It Gets Better a une liste de ressources et d’organismes partout au pays qui peuvent aider avec une variété d’enjeux liés aux réalités 2SLGBTQ+ 

Egale Canada – Stuck in quarantine with your homophobic or transphobic family? 

Egale Canada offre une liste d’astuces pour l’isolement ou lorsque tu es coincé·e avec des personnes avec qui tu ne te sens pas en sécurité (en anglais seulement). 

Vancouver Island University –  How to Combat Homophobia and Heterosexism

Cette liste, créée par l’Université de Vancouver Island, propose des façons concrètes de lutter contre l’homophobie et l’hétérosexisme (en anglais seulement). 

Xtra Magazine – Trans and queer folks can’t solely rely on our resilience to survive 

Un article puissant publié par Xtra Magazine qui explique pourquoi nous devons aller au-delà de la résilience queer et trans (en anglais seulement). 

New Naratif – Growing Together: A Guide to Collective Care

Cet article, publié par le groupe sud-est asiatique New Na 

Des ressources à partager avec tes proches :

Egale Canada – Supporting a Gender Diverse Child 

Cette ressource a été conçue pour aider les parents, les tuteur·rice·s et les proches à mieux comprendre comment soutenir les enfants issu·e·s de la diversité de genre (en anglais seulement). 

Send The Right Message – Allyship

Ce cours rapide qui explique comment être un·e allié·e est un super outil pour les personnes qui cherchent à être des allié·e·s extraordinaires (en anglais seulement) 

Parent With Love –  Lead With Love 

Lead with Love est un documentaire de 35 minutes créé pour répondre à la question, « Qu’est-ce que je fais si mon enfant est gai·e ? » (en anglais seulement).

Glaad – Tips for Allies of Transgender People

Les astuces présentées ici peuvent t’aider à devenir un·e meilleur·e allié·e aux personnes transgenres (en anglais seulement).

Teen Vogue – How to be a good ally to LGBTQ+ Friends

Un guide qui explique comment être un·e bon·ne allié·e à tes ami·e·s 2SLGBTQ+ (en anglais seulement).

Sonny Cantalini

À propos de l’auteur·rice

Sonny (iel/ellui/læ) est un·e artiste queer non binaire basé·e à Tkaronto. Iel est passioné·e par la neurodiversité et la justice sociale. Sonny a récemment complété sa maîtrise en études des genres et contribue depuis aux discours sur les médias et la culture queer. is a queer non-binary creative based out of Tkaronto. They are passionate about neurodiversity and social justice. Sonny recently completed a masters degree in gender studies and have been making contributions to queer media discourses

Boîtes à outils connexes

REÇOIS LES MISES À JOUR et reste branché·e - inscris-toi à notre infolettre.

It Gets Better Canada est membre officiel du It Gets Better International Affiliate Network

IT GETS BETTER et IT GETS BETTER PROJECT sont des marques déposées de Savage Love, LLC, l’utilisation est autorisée sur ce site Web sous la licence de the It Gets Better Project

 

Organisme de bienfaisance enregistré sous le numéro 750714297 RR0001

IGB-CSA Canada

White IGBC logo
Ce site Web est rendu possible grâce au soutien de It Gets Better Project, un organisme sans but lucratif qui travaille à encourager, autonomiser et connecter les jeunes 2SLGBTQ+ partout dans le monde.