QUEER PROM - Couronnement de deux générations de royauté de la scène drag canadienne

Ce fut une semaine bien spéciale pour Canada’s Drag Race! L’épisode Queer Prom a démontré à quel point les systèmes de soutien étaient importants dans les vies de la communauté 2SLGBTQ+, surtout dans les vies des jeunes qui en sont au début de leur parcours de découverte de soi.

Ne restant plus que le top 5 des queens de la saison deux dans la fameuse werk room, l’épisode a commencé avec une belle surprise : les appels vidéo des plus grand·es supporteur·ses des queens. Ces conversations touchantes ont donné le ton pour le défi de cette semaine : les queens ont ensuite rencontré cinq jeunes personnes 2SLGBTQ+ d’un peu partout au pays qu’elles devaient accompagner à un bal des finissant·es juste pour elleux! Il s’agissait d’une occasion pour les queens de revisiter l’idée d’un bal des finissant·es d’une façon qui correspondait à leurs plus grands rêves, compensant pour leurs propres expériences de bal des finissant·es ayant été annulé en raison de la COVID, ou ayant été marqué par l’homophobie et la discrimination. Tel qu’expliqué par un·e des ados, Clover (iel), l’histoire du concept du bal des finissant·es est très hétéronormative et pourvue d’une pression intense à se conformer aux normes sociales. Ce défi leur offrait une occasion d’aller dans la direction complètement inverse!


C’est Kendall Gender, la gagnante de la semaine précédente, qui a jumelé toutes les concurrentes à leur nouvelleaux protégé·es. Le défi était de créer un look drag mère/fille et de performer sur la scène. Les queens devaient créer, de toute pièce, une tenue de bal originale pour leur drag daughter, en plus de choisir une tenue pour elles-mêmes qui crée la fantaisie d’une relation mère-fille sur la scène.

Alors que les duos drag mère/fille se transformaient en personnalités de scène magnifiques pour le bal, il y a eu beaucoup de moments touchants et chavirants alors que les queens et les ados échangeaient sur leur propres expériences avec le bal, le secondaire, et le fait de grandir queer. Les différences générationnelles se faisaient sentir dans les expériences racontées alors que plusieurs des queens partageaient des histoires imprégnées d’homophobie, de discrimination et de haine internalisée envers elles-mêmes, tout en notant à quel point c’était incroyable de voir les jeunes dans la salle être capables de vivre leur vie de façon plus authentique qu’elles n’auraient cru possible à leur âge. Les ados ont parlé de leurs efforts fructueux d’implanter des salles de bain mixtes dans leurs écoles, de participer à des groupes de solidarité queer-hétéro et de créer des espaces sécuritaires pour créer des liens et pour explorer leur identité. Ces avancées peuvent sembler banales mais il s’agit en fait de victoires incroyables pour les jeunes 2SLGBTQ+ d’aujourd’hui. Non seulement ça va de mieux en mieux (it gets better), mais ça s’est déjà amélioré!

Cela dit, il demeure évident qu’il reste beaucoup de travail à faire : les jeunes avaient aussi leurs propres histoires de haine horrible et de violence. Makayla (elle) a raconté qu’une personne a mis feu à son casier en sixième année. À un si jeune âge, elle a alors réalisé qu’elle était très différente des autres et qu’elle se sentait toute seule dans sa lutte. À travers ses larmes, elle a dit, « Je comprends ce que c’est d’être seul·e. Et… je ne veux pas que personne d'autre n'ait à vivre ça. » Cet instant déchirant a pris une tournure empreinte d’espoir lorsque sa nouvelle mère drag, Icesis Couture, a officiellement intégré Makayla dans la House of Couture, l’accueillant dans une nouvelle famille drag en lui disant, « tu n’auras plus jamais à être seule. »

Un idée qui est revenue à quelques reprises pendant l’épisode est que le monde a besoin de plus de représentation de vies 2SLGBTQ+ authentiques afin de continuer à inspirer le changement pour les jeunes personnes queer. Plusieurs queens des deux générations ont exprimé à quel point elles auraient aimé avoir eu accès à leur famille drag comme modèles quand elles étaient plus jeunes. Comme Makayla, rebaptisée Ruby Couture l’explique, « être une modèle pour tant de jeunes noir·es trans partout de le monde c’est comme… c’est tellement important pour moi parce que j’aurais tant aimé en avoir une moi aussi. » Alors que les duos se dirigeaient vers la scène, quelques queens pour la toute première fois en drag, le regain de confiance qui émanait de cette expérience était tangible dans l’air sur la scène et pour l’auditoire à la maison.

Les gagnant·es du défi de la semaine étaient Pythia et Clover, rebaptisé·e Apollo, avec leur incroyable look de bal défiant les genres et du jumelage de la mère gothique alternative. En plus du prix régulier de la semaine, Pharmaprix a versé 5000$ à It Gets Better Canada. Dans le discours de remerciement de Pythia, elle a expliqué que cette victoire était tellement importante pour elle et pour les jeunes personnes queer parce que lorsqu’elle avait l’âge de Clover, elle se détestait et priait pour que Dieu la « guérisse » ou la sorte de ce monde, et maintenant elle peut montrer aux jeunes que ça va de mieux en mieux, et qu’iels sont absolument fabuleux·se!

Clover l’a particulièrement bien dit lorsqu’iel a affirmé : « Une des choses qui est belle de la communauté LGBTQ c’est qu’on trouve du soutien lorsqu’on se voit à travers les autres. Lorsque je me vois dans toi. Et de voir que je peux faire du drag, que j’ai une place, c’est tellement beau et tellement important pour moi. »


Cet épisode aura vraiment mis en lumière que le drag, c’est pour tout le monde, peu importe le l’identité de genre, ethno-raciale, l’orientation sexuelle ou l’âge, et que ça peut être un espace sécuritaire qui est intégral à l’amélioration de la société. Les deux générations de drag, déambulant sur la scène ensemble ont démontré que les choses vont de mieux en mieux, et continuent à s’améliorer pour les jeunes personnes 2SLGBTQ+ partout au pays.

Partager

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

REÇOIS LES MISES À JOUR et reste branché·e - inscris-toi à notre infolettre.

En voir plus

Entrevues It Gets Better

Transgender Awareness Week Toolkit

Transgender Awareness Week Recognize the day on your platforms – click here to access our social media toolkit.  Together we must continue to uplift and support

Advancing Queer Voices banner

Advancing Queer Voices Panel

Today’s leading queer content creators are transforming TikTok and inspiring 2SLGBTQ+ youth! On October 18, 2022, It Gets Better Canada chatted with three impactful creators:

National Coming Out Day Toolkit

October 11th – National Coming Out Day Toolkit Recognize the day on your platforms – click here to access our Coming Out Day social media

Passer à travers le feu

Making it through the fire with Owen Unruh I learned very young that I didn’t fit into the mold that had been laid out for

Comment prendre soin de soi-même? Le guide de la rentrée pour les jeunes queers, en questionnement et leurs alliés

Our Back-to-School Self-Care Guide for Queer & Questioning Students and Their Allies Back-to-school season is just around the corner. But before you run out for

It Gets Better Canada est membre officiel du It Gets Better International Affiliate Network

IT GETS BETTER et IT GETS BETTER PROJECT sont des marques déposées de Savage Love, LLC, l’utilisation est autorisée sur ce site Web sous la licence de the It Gets Better Project

 

Organisme de bienfaisance enregistré sous le numéro 750714297 RR0001

IGB-CSA Canada

White IGBC logo
Ce site Web est rendu possible grâce au soutien de It Gets Better Project, un organisme sans but lucratif qui travaille à encourager, autonomiser et connecter les jeunes 2SLGBTQ+ partout dans le monde.